la place du village


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la terre

Aller en bas 
AuteurMessage
satno
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 66
Localisation : St Denis Reunion island
Loisirs : many and brain
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Gaîa   Mar 1 Mai - 6:01

Pas mal votre signature Mr Le Condor.
Yod hé vaw hé hélohim
en ce jour de Mai, tout à fait en actualité.
Donc juste une petite méditation pour commencer sur "Terre".
Je m'identifie maintenant à la terre fertile qui soutient la vie.
je m'approprie ses qualités de fertilité, de croissance, d'évolution qu'elle communique à toutes choses.
Je ne forme qu'un avec les hautes montagnes qui élévent leurs pics majestueux vers les horizons célestes en signe d'adoration perpétuelle de Dieu et de son pouvoir créateur.
Je revêts maintenant toutes les parures du merveilleux printemps de la terre. Mes sens sont séduits par les parfums insinuants des millions de fleurs qui diffusent leur senteur dans les lumineux rayons du soleil.
Je ne fais la fraîcheur des pluies bienfaisantes qui battent la surface du sol et s'écoulent en joyeuses cascades jusqu'a la lointaine mer cosmique.
Je me délecte dans le vent, les éclairs et la neige,me réjoissant de tous les éléments qui font résonner la terre-mére d'une joyeuse chanson de création et qi donnent naissance à une ébauche de fleurs irradiantes des couleurs de l'arc-en-ciel et s'offrant en un bouquet de mariée cosmique sur l'autel de l'amour divin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gandalfbert
le combattant
le combattant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 64
Localisation : aulnay sous bois
Loisirs : la photographie
Date d'inscription : 26/01/2007

MessageSujet: Re: la terre   Mar 1 Mai - 17:08

Bonjour petits frères

La Terre

Le dernier élément est la Terre même si tout comme l’air ce dernier n’est pas toujours considéré comme un élément car il est en effet la résultante des trois derniers éléments (Feu, Eau et Air). Cet élément apporte le poids, la consistance, la matière. Il concrétise en quelques sorte la substance des trois derniers éléments accomplissement le «Fiat » c’est ainsi l’élément le plus matérielle.


Symbole de la fécondité portant en elle le feu l’eau l’air elle peut être considéré comme la synthèse des éléments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesvoyagesdebebert.free.fr
satno
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 66
Localisation : St Denis Reunion island
Loisirs : many and brain
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Gaîa   Mar 8 Mai - 1:04

La Terre.



La Terre, la toute belle aux seins épanouis, se leva, elle qui est la base inébranlable de toutes choses. Et la blonde Terre, mit d’abord au monde le Ciel étoilé, son égal. Afin qu’il la recouvrit de tous côtés et devint, la demeure éternelle des dieux immortels.
C’est ainsi que le poète Hésiode chantait, Gaïa.

Est-elle une simple planète dans le système solaire, un grain de sable au sein des galaxies ? Ou bien est-elle l’image de la féminité à part entière, mettant perpétuellement des enfants au monde, pour mieux les dévorer ensuite ? Est-ce l’univers minéral, si dense, si pesant, si lent ? Sans doute, faut-il aller jusqu’au plus profond de son antre pour l’appréhender.
L’homme des cavernes, cet univers souterrain vivant sous un climat glaciaire, avait pour valeur le ciel et non l’enfer, ce refuge de protection naturel donnait un vrai sens à la Terre-mère.
Avec les premiers bas-reliefs, la grotte se posait comme image du monde en relation avec le Terre maternelle. Cette Terre matricielle représente l’œuf du monde, elle prend âme, douce, chaleureuse, protectrice, à l’image du foyer, de la famille.
La grotte est la féminité de la Terre-mère, de fécondité, du labour à l’ensemencement, puis vient la cueillette, les moissons, ses rites saisonniers. En revanche elle produit la vie des arbres, des bêtes, des hommes, par le concours également de l’eau, de l’air environnant, aucune vie n’aurait été possible s’en ces éléments.
C’est la Terre, le règne végétal, toute mon enfance je l’ai côtoyée, moi le fils de viticulteur, qu’il en parlait bien mon père de cette Terre qui faisait vivre et nourrissait son vignoble, ses mains la palpaient chaque jour, sentait ses besoins, l’écoutait respirer. Il y a une véritable fusion, un échange, un pacte, entre l’agriculteur et la Terre. Elle qui fait vivre l’humanité, merci de l’entretenir vous les hommes de Terre.
Le sol cultivé avec amour va évoluer vers la mère patrie, sens de la Terre sainte qui permettait de cristalliser les valeurs de la tribu famille ou de la religion. Elle nous nourrie et nous a fait homme, m’apprend son importance dans le cycle, l’humus, le terreau de la vie.
Gaïa à enfanté des dieux, la gardienne du pouvoir divin, puis vinrent les hommes.
La Chine donne comme équivalence le principe passif Yin.
En Inde, la prakriti possède un caractère plus proche du Chaos primordial de Matéria Prima, elle est aussi assimilée à la vache, ça c’est l’Inde, et son adoration de la Terre-mère.
En Afrique elle est Amma, la mère divine, déesse des moussons, sorte de Dieu créateur plus où moins androgyne.
D’autres traditions assimilent la Terre avec la nuit, la lune, l’hiver, la réussite matérielle, à la densité, au solide.
La Terre génère l’espace-temps, que l’homme va sacraliser, observer le déplacement du soleil, des étoiles, avec les points cardinaux, le parcours journalier du soleil, diurne de la lune, quatre orients déterminant quatre directions, les uns verticales et solsticiales, les autres horizontales et équinoxiales.
La Terre génère bien l’espace temps, le temps terrestre.
La Terre géographique, et ses calcaires, argiles, granits, basaltes, sont l’ossature de la planète. Sa densité sait provoquer les catastrophes qui invitent l’homme à réfléchir, volcanisme, tremblement de terre, tsunami, traduisent des colères de celle-ci, me rappel qu’elle vie.
La Terre sainte devient un lieu de pèlerinage, voire de circumambulation, inscrivant la Terre dans le cosmos.
Le rite funéraire est associé à l’élément Terre : l’inhumation, car l’homme actuel n’imagine plus ses défunts sans sépulture, il les ramène au cœur de la terre, leur mère.
Egalement l’humanité pierre, l’homme d’argile où de pierre, l’argile malléable à souhait constitue un modèle aisé de création, pensons aux potiers.
La Terre fusion, le travail du verrier, l’alchimie de l’acier de ses entrailles, les pierres précieuses, l’or qui fascine.
Quand à la pierre, elle suggère la statue, la densité matière, la pérennité, l’immuabilité. Le carrier, le tailleur de pierre, les bâtisseurs de tous édifices, debout après tant de siècles. Songeons aussi à la statue-menhir représentant le matériel / spirituel / Déesse.
La Terre, dont Dieu a pétri le corps d’Adam avant de lui insuffler la vie, est le symbole du corps par lequel tout a commencé. Le point de départ de tout chemin spirituel est donc tout naturellement la connaissance de ce corps dans lequel j’aurai peut-être un jour une forme de souffle divin, mais je vous en assure il y a encore du travail, il va falloir jouer du mental.
C’est une épreuve, la Terre, en réflexion, l’Expert nous dit : Le caveau est le lieu de votre mort philosophique. Ainsi de faire un retour sur soi-même, descendre dans les entrailles de la Terre et retrouver sa réalité absolue. Nous sommes dans le centre de la Terre, ces entrailles, la matrice absolue qui donne naissance à la substance androgyne, l’œuf du monde. Où l’être se régénère au siège de sa première naissance et ainsi mourir fictivement, de son existence passée, renaître épuré libéré de sa gangue.
La première offrande à faire à la Terre est celle du sel de la vie, puis l’aspersion, la libation, le souffle de l’air et du feu.
La mort ne peut être un néant, seulement un stade qui correspond à la transformation de la matière.
Le grain de blé ne meurt pas puisqu’enterré il éclate et sort une tige nouvelle, de la chenille un papillon. D’une manière générale le grain de blé symbolique, l’enfouissement de la matière qui se désagrège pour redonner vie, de cette graine élémentaire naît un lourd épi, la vie se perpétue et succède à la mort apparente.
Ce symbolisme est d’autant plus important que le blé et le pain occupent une place privilégiée dans la base de notre nourriture, donc de notre existence, grâce à la Terre. La mort donne la vie.
L’image du monde se fait à la ressemblance des cailloux que le géomancien fait miroiter dans un éternel ballet cosmique, dans une roue tournante à l’infini pour ce qui est en haut descende et ce qui est en bas remonte. Il y a de bonnes raisons pour la venue au monde et de bonnes raisons pour la quitter, comme les nébuleuses créatrices d’étoiles et les trous noirs qui sont synonyme de mort.
La lampe qui brûle, symbole de l’esprit qui éclaire.
Un jour pourtant il faut passer à l’orient éternel, descendre à l’intérieur de la terre.
Satno………………………………
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dominique
le porteur
le porteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 81
Age : 69
Localisation : microcosme
Loisirs : que tu emplisses ton âme Frére de lumière
Date d'inscription : 05/03/2007

MessageSujet: Re: la terre   Mar 8 Mai - 3:31

Bonjour frère du village
Mon cher Satno
Un grand merci pour ces lignes fabuleuses, je me suis délecté en lisant votre texte.
(Également l’humanité pierre, l’homme d’argile où de pierre,)
Après une réflexion je me suis rappelé une de mes expériences au sujet de la pierre, qui
m’étaient sorti de la tête, la pierre mémoire de la formation de notre planète,
bibliothèque inépuisable de notre passé et future, donc merci à vous, je vais
reprendre la lecture de la pierre, que j’avais délaissé depuis quelque temps,
faute de temps et de courage.

Merci !Merci !
le vieillard de jappa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
satno
modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 54
Age : 66
Localisation : St Denis Reunion island
Loisirs : many and brain
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: A TOi Vieillard de Jappa   Lun 21 Mai - 11:48

Bien d'aborder la Pierre!!
On est tous à dégrossir notre pierre brute afin de la dépouillé de ses aspérités à la raprocher d'une forme en rapport avec sa destination elle est le produit grossier de la nature que l'art oblige à polir et transformer elle indique qu'il faut dégager la personnalité de sa gangue originelle , libérer son esprit afin qu'il puisse se perfectionner.
La pierre matérielle contient en elle le feu céleste et la pierre noire qui provient du ciel consacre sa puissance ésotérique;
Mais Cybéle, divinité est pierre brute. le travail manuel de la taille se double d'un acte mental d'un pouvoir spirituel maîtrise à une discipline intérieure donc prise de conscience l'écho de la parole perdue dans le séculaire silence de la pierre.
N'oublions pas que d'aprés Jacob la pierre est la maison de Dieu et donc de ce caractére divin apparait encore la pierre angulaire du Grand Oeuvre à la quelle ce compare Mr Jésus
J'arréte car on va encore penser que je "phrase" hélas tel n'est pas le cas mes fréres du village;
Satno
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la terre   

Revenir en haut Aller en bas
 
la terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
la place du village :: Le Grimoire du Village-
Sauter vers: